ALOÏSI Laurent

Par Jacques Girault

Ouvrier à l’Arsenal maritime de Toulon (Var) ; militant syndicaliste ; militant socialiste.

Ouvrier chaudronnier sur cuivre à l’Arsenal maritime de Toulon, Laurent Aloïsi fut l’un des fondateurs de la Bourse du Travail de Toulon créée le 15 octobre 1889, avec Charles Canezza, Auguste Clérissy et Eugène Déprat. Président du syndicat des ouvriers métallurgistes de Toulon en 1891, il assista, en février 1892, à Saint-Étienne, au congrès constitutif de la Fédération des Bourses du Travail. Le commissaire spécial de Saint-Étienne le qualifiait comme suit dans un rapport du 9 février (cf. Arch. Nat. F7/12493) : « Intelligence peu saillante, opinions révolutionnaires moyennes ; n’appartient à aucune secte et s’occupe seulement du mouvement corporatif ». L’année suivante, il représenta les ouvriers de Toulon au congrès tenu à Marseille par les syndicats ouvriers du Midi. Toujours à la tête de son syndicat - regroupant alors 133 adhérents - , il était, en 1903, vice-président de l’Union des chambres syndicales ouvrières du Var.
Laurent Aloïsi, présenté comme “ouvrier du port“, fut candidat aux élections municipales de Toulon du 3 mai 1896 sur la liste du « Comité socialiste d’action républicaine » présentée par le maire sortant Prosper Ferrero qui fut le seul élu au premier tour. Au deuxième tour, il figurait sur la liste « de conciliation républicaine radicale-socialiste ». A la différence de ses colistiers il ne fut pas élu. Il ne fut pas candidat l’année suivante mais figura sur la liste « du Comité d’union socialiste », le 6 mai 1900, présentée par la presse comme la “liste collectiviste“. Il obtint environ 4 500 voix sur 10 421 votants et ne fut pas élu avec ses colistiers minoritaires. Il n’apparut pas par la suite dans la longue crise municipale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76912, notice ALOÏSI Laurent par Jacques Girault, version mise en ligne le 5 mai 2017, dernière modification le 17 juin 2017.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Var, 4 M 53, 16 M 19/1 et 19/4, 3 Z 4/3.— Arch. mun. Toulon, 2 F I-2 ; — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément