AMAT Félix

Tisseur, Félix Amat, marié, sans enfant, assista comme délégué aux séances du congrès ouvrier de France qui se tint à Paris du 2 au 10 octobre 1876. Il représentait la commission centrale des syndicats de Lyon (Rhône). Voir Hyppolyte Albert. Amat devait intervenir le 7 octobre, mais il y renonça, ses idées étant les mêmes que celles développées par Prost et Chabert. Il professait, d’après les rapports de police, des idées communalistes, et se serait opposé avec Dufau (de Bordeaux) à l’influence prédominante des Parisiens sur le congrès.
Amat assista également à la deuxième session du congrès ouvrier de France qui se tint à Lyon du 28 janvier au 8 février 1878.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76919, notice AMAT Félix , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. PPo., Ba/35. — Compte rendu des congrès de 1876 et 1878. — A. Moutet, Le Mouvement ouvrier à Paris, du lendemain de la Commune au 1er congrès syndical en 1876, DES, Paris, 1959.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément