ANDRIEUX Auguste

Né en 1845. Directeur d’imprimerie, libre-penseur.

Toulousain, Auguste Andrieux habita Nantes où, de 1875 à 1882, il dirigea une petite imprimerie sur métaux. Il vécut ensuite à Paris, où il fut gérant de la coopérative de production, « l’Association des ouvriers lithographes », sise rue Corbeau, Xe arr., puis, jusqu’en 1905, sous-directeur d’une association coopérative de chromo-lithographie. Il appartint au chantier du Xe arr. de la Chevalerie du Travail française.
En retraite, Andrieux tint boutique de papeterie dans le XIIIe arr. Président de la section de la Libre Pensée de l’arr., il la représenta au congrès national tenu à Paris en juillet 1905. Fin 1910, il continuait à exercer son petit commerce.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article76966, notice ANDRIEUX Auguste , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 27 avril 2021.

SOURCES : Claude Willard, La Correspondance de Charles Brunellière, socialiste nantais, 1880-1917, Paris, 1968. — Maurice Dommanget, La Chevalerie du Travail française, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément