AUBERT Victor

Né le 19 décembre 1847 à Saint-Renan (Finistère), mort le 24 octobre 1922 à Brest ; maire socialiste de Brest en 1904.

Ouvrier horloger et président du conseil des prud’hommes, Victor Aubert était, en 1898, trésorier de l’Union syndicale des travailleurs de Brest, fondée en 1894 et dirigée par Victor Chiron. En mars 1904, il en était encore le trésorier,
Membre adjoint du comité fédéral de la Fédération socialiste de Bretagne à l’époque de son troisième congrès (Rennes, novembre 1902), il prit, en 1904, la tête d’une liste républicaine et socialiste qui triompha et fit de lui le premier maire socialiste de Brest. Son administration fut soumise aux vives critiques de la presse adverse et se heurta parfois à l’Administration, ce qui créa des dissensions au sein d’un conseil municipal hétérogène et conduisit à la défaite en 1908 une liste « des groupes de gauche » avec des radicaux, largement dépassée par la liste « progressiste » et la liste socialiste d’Émile Goude. Victor Aubert marqua toutefois son passage à la mairie par la création de l’œuvre « la goutte de lait », l’organisation de colonies de vacances, l’entretien de cantines scolaires, la création d’une Bourse du Travail.
Mais, après 1908, la montée de nouvelles générations dans une Fédération socialiste unifiée le relégua dans l’ombre. À sa mort, V. Aubert était secrétaire adjoint du conseil des prud’hommes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article77077, notice AUBERT Victor , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 11 mai 2021.

SOURCES : Arch. Mun. Brest, (état civil). — Hubert-Rouger Les Fédérations socialistes I, p. 271. — Louis Coudurier, Une Ville sous le régime collectiviste. Histoire de la municipalité brestoise (1904-1908), 303 p. — L’Égalitaire, 27 octobre 1907. — La Dépêche de Brest, 7 mai 1904 et 4 mai 1908. — G. Baal, La Bourse du Travail de Brest, 1904-1914, Mémoire de Maîtrise, 1971, (CHS).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément