AUBERT Victorine

Ouvrière allumettière ; syndicaliste des Bouches-du-Rhône.

Présidente du syndicat des ouvriers et ouvrières allumettiers de Marseille depuis mai 1891 au moins, Victorine Aubert assista comme déléguée au Ve congrès national des syndicats et groupes corporatifs ouvriers de France tenu à Marseille en septembre 1892. Elle y représentait, avec Marie Bourgueil, Marie Deleuil, Marie Jay et Irma Lautier, le syndicat des ouvrières fédérées aux Tabacs de Marseille. Victorine Aubert s’opposa à la proposition d’un délégué qui demandait la suppression complète du travail de la femme dans l’industrie et le commerce.

En 1893, elle fut remplacée comme présidente de son syndicat par Mme Aguillon*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article77078, notice AUBERT Victorine , version mise en ligne le 12 août 2014, dernière modification le 12 août 2014.

SOURCES : Compte rendu du congrès. — L’Ouvrier syndiqué, organe officiel de l’Union des chambres syndicales ouvrières des Bouches-du-Rhône et de la Bourse du travail de Marseille, 15 mai 1891, 15 mai 1892 (BNF, Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément