AUDOUIN Alexandre

Né en 1846 à Confolens (Charente), Alexandre Audouin était ouvrier typographe dans ce village où sa femme, native de Périgueux (Dordogne), était épicière, quartier de la Plaine du Change. Nommé vice-président, en 1885, de la Chambre syndicale des industries typographiques similaires de Périgueux fondée en 1883, il exerça ensuite les fonctions de trésorier, puis de secrétaire-trésorier de 1890 à 1898.
Dès septembre 1897, à la tête d’un comité de quatorze membres représentatifs des typographes, boulangers, cheminots, sabotiers, ferblantiers-boîtiers et autres groupements professionnels de moindre importance, il réclama, au nom de ses camarades et « vu leur intention bien arrêtée de crééer une fédération ouvrière à Périgueux », une salle municipale où une Bourse du Travail pourrait tenir ses réunions.
Il devint l’année suivante le premier secrétaire de la Bourse du Travail de Périgueux aux émoluments de 3 f par jour. Il en rédigea les statuts et règlements qui demeurèrent en usage jusqu’en 1923. En 1900, il fut président du conseil des prud’hommes.
Militèrent aux côtés d’Audoin : Guillaume Combeau, Pierre Lagarde, Jean Lasserre Voir ces noms.
Appartinrent, à un moment ou à un autre aux syndicats des typographes de Périgueux : Alexandre Audoin, Georges Boisseau, Alexis Charney, Cluzeau, Guillaume Combeau, Gustave Dumaine, Pierre Lagarde, Jean Lasserre, Adrien Merlet, Pierre Pandolphe, Lucien Pigeon, A. Pompée, Émile Sabrier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article77103, notice AUDOUIN Alexandre , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Dép. Dordogne 10 M 178 (1911), 12 M 53. — Arch. Mun. Périgueux, F 1/12 (1886), F 1/14 (1896), F 1/15 (1901) et F 1/12-16 (1986-1906).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément