AYZAC Louis

Par Yves Lequin

Né le 27 novembre 1854 à Saint-Étienne-de-Fontbellon (Ardèche) ; ouvrier typographe ; militant socialiste de l’Ardèche.

Avant de s’installer à Bourg-Saint-Andéol (Ardèche), Louis Ayzac avait travaillé à Marseille (Bouches-du-Rhône), Montélimar (Drôme), Aubenas et Largentière (Ardèche) où il avait publié un journal, Le Droit social, qui n’avait eu que cinq numéros. A Bourg-Saint-Andéol, il était le correspondant, en 1894, de La Tribune ouvrière de Marseille. Il était en même temps le centre d’un petit cénacle que fréquentaient de nombreux éléments libertaires ; lui-même se rattachait plutôt au socialisme révolutionnaire, et était l’âme de la propagande dans la ville et ses environs ; ce qui lui valut d’être inscrit sur l’état des anarchistes. En 1895, les tracasseries policières, les menaces patronales le firent renoncer, au moins officiellement, à la correspondance de la Tribune ouvrière ; il continua néanmoins d’y écrire de temps à autre sous un pseudonyme.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article77164, notice AYZAC Louis par Yves Lequin, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 20 février 2009.

Par Yves Lequin

SOURCE : Arch. Dép. Ardèche, M 144.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément