BALANCHE Armand

Par Justinien Raymond

Ouvrier cordonnier ; syndicaliste CGT du Doubs.

Ouvrier cordonnier à Morteau (Doubs), père de cinq enfants, Armand Balanche fut, dans sa petite ville, le véritable initiateur du socialisme. Soutenu par sa femme, tout aussi convaincue que lui, il menait une active propagande sans négliger son travail, ni son foyer dans lequel il élevait ses enfants selon son idéal. La confiance de son entourage l’appela à la gérance de la coopérative « l’Avenir » qu’il assuma de son mieux bien qu’il ne fût pas préparé à cette tâche. Il suscita cependant jalousies et calomnies. Malgré le soutien de la majorité des militants socialistes, il se démit de ses fonctions, reprit ses outils de cordonnier et continua son action militante jusqu’en 1914. Tous les propagandistes venus dans le Doubs trouvaient asile chez lui. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, il mourut accidentellement.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article77224, notice BALANCHE Armand par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 12 janvier 2021.

Par Justinien Raymond

SOURCE : Henri Perrin, Document dactylographié déposé à la Bourse du Travail de Besançon, n° 36.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément