POUMEYROL Max

Par Louis Botella

Né le 9 février 1908 à Loubes (Gironde), mort le 6 décembre 2001 à Libourne (Gironde) mort le 6 décembre 2001 ; sous-chef de gare puis sous-chef de gare principal ; membre du bureau national de l’Union nationale des cadres et agents de maîtrise (UNCM) de la Fédération FO des cheminots (1956-1963).

Sous-chef de gare puis sous-chef de gare principal à Bordeaux (Gironde), Max Poumeyrol participa en novembre 1951 à la conférence nationale Exploitation organisée par sa fédération. En avril 1956, il fut élu membre du bureau national de l’Union nationale des cadres et agents de maîtrise (UNCM). Ce mandat fut renouvelé en mars 1958 et en mars 1961. Il fut remplacé en octobre 1963 par René Lahitte, également de Bordeaux. Il siégea de 1958 à 1963 au sein du bureau fédéral de sa fédération.

Il représenta également l’UNCM au sein du comité technique national Exploitation à partir d’avril 1960.

Max Poumeyrol partit en retraite le 1er août 1963. En octobre 1965, il participa à la
conférence nationale des retraités. Il en fit de même lors des conférences suivantes. En novembre 1969, il devint membre suppléant du bureau national de cette structure. Il mourut le 6 décembre 2001.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7728, notice POUMEYROL Max par Louis Botella, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 1er juillet 2020.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Fédération FO des cheminots (fonds André Mourlanne, transmis par Michel Gil). — Le Rail syndicaliste, 1951-1969. — Compte rendu du congrès confédéral FO de 1961. — Notes de Marie-Louise Goergen et de Noël Mazet. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit. — Site Internet : deces.matchid.io.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément