BATAILLE

Pharmacien à Saint-Girons, Bataille jeta en Ariège dès avant 1890 les premières semences socialistes que sa mort relativement proche ne lui permit pas de voir germer. En 1890, il appela Jules Guesde et Émile Goude à Saint-Girons pour soutenir les ouvriers des usines de Rivérenert en grève. En 1893, il participa au congrès du Parti ouvrier français (POF) à Paris. En 1894, il suscita et soutint la candidature à la députation de Gachet, étranger à l’arr. Ce dernier recueillit une quarantaine de voix. Au début du siècle, l’organisation socialiste s’affirme dans le département, mais Bataille n’est plus.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article77359, notice BATAILLE , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 3 juin 2021.

SOURCE : Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes I, op. cit. p. 111.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément