BATAILLE Henri

Né le 12 juillet 1867 à Rieux-en-Cambrésis (Nord), mort le 30 décembre 1960 à Rieux-en-Cambrésis ; ouvrier tisseur ; mutualiste ; syndicaliste ; coopérateur.

Après des études primaires, Henri Bataille fut successivement apprenti, tisseur à la main, ouvrier tisseur mécanique, monteur de chaînes, contremaître de tissage, contremaître en chef. En dehors de son activité professionnelle il fut membre de la section syndicale, président-fondateur de la société mutualiste « Amicale des décorés de la médaille d’honneur du Travail du canton de Carnières » (Nord). En 1893, il fut l’un des fondateurs de la coopérative « la Fraternelle » dont il devint le vice-président. Il le demeura jusqu’à la fusion de sa société avec l’Union des coopérateurs d’Escaut et Sambre. Il resta alors vice-président de la section locale de cette société. « La Fraternelle », société coopérative de consommation des ouvriers tisseurs du rayon industriel de Rieux-en-Cambrésis, avait adhéré à la Fédération nationale lors de la signature du pacte d’unité en 1912.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article77360, notice BATAILLE Henri, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 3 juin 2021.

SOURCE : Notes de Jacques Gans, Jean Gaumont

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément