BAZERBE Joseph [Livre]

Par André Balent

Ouvrier du livre puis imprimeur, secrétaire de la Bourse du travail de Perpignan (1898-1912).

Ouvrier du Livre, Joseph Bazerbe fut élu, en janvier 1898, secrétaire de la Bourse du Travail de Perpignan (Pyrénées-Orientales) inaugurée en février 1894. Il demeura dans ces fonctions jusqu’en avril 1912. « C’est une des plus vigoureuses figures de militant de la période ». Réformiste, il fut « millerandiste » lorsqu’il pensa que cela pouvait être utile au mouvement ; mais il se défiait de la politique. Il fut gérant de La Bourse du Travail, mensuel officiel des chambres syndicales ouvrières et groupes corporatifs de Perpignan. Le 1er janvier 1911, L’Action syndicale succéda au précédent organe. Les raisons données à ce changement de titre furent les suivantes : « La Bourse du Travail est un immeuble — rien qu’un immeuble — où se réunissent, où délibèrent les syndicats. Elle est le local qui abrite la classe ouvrière organisée.
« L’organe qui défend la cause des syndicats ne pouvait continuer de garder la dénomination de la maison qu’ils occupent. Il lui fallait un titre plus en harmonie avec la tâche que, tous les mois, il a à remplir ». Le souvenir de Pelloutier paraissait oublié... Et pourtant Bazerbe avait voté en 1898 en faveur de la grève générale et, en 1906, s’était prononcé pour le sabotage. À Toulouse, en 1910, du 3 au 10 octobre, il avait assisté au XVIIe congrès national corporatif — 11e de la CGT.
En avril 1912, il démissionna pour fonder une imprimerie et fut remplacé par Jean Ricart. Il avait considérablement développé les œuvres syndicales et le rayonnement de la Bourse était, « pour une bonne part, son œuvre ». n 1918-1919, il était le gérant et imprimeur du Bulletin de l’Union fraternelle des instituteurs et institutrices des Pyrénées-Orientales.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article77428, notice BAZERBE Joseph [Livre] par André Balent, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 10 mars 2017.

Par André Balent

SOURCES : Arch. Nat. F7/13567 et 13611. — Étienne Frenay, « Les débuts du mouvement syndical dans les Pyrénées-Orientales (1894-1914) », Cahiers de l’Institut Maurice Thorez, n° 1, avril 1966, pp. 135-163. — La CGT, op. cit. — Denise Karnouach, La presse corporative et syndicale des enseignants, répertoire, 1881-1940, Paris, L’Harmattan, 2004, 358 p.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément