BERECHE Fernand, Maurice (ou BERRECHE Fernand)

Par Marie-Louise Goergen, Gilles Morin

Né le 27 septembre 1899 à Ay (Marne), mort le 27 février 1958 à Nancy (Meurthe-et-Moselle) ; facteur aux écritures ; syndicaliste FO et socialiste SFIO de la Meuse.

Fils de vignerons, Fernand Bereche, facteur aux écritures à la gare de Lérouville (Meuse), y était en 1929 secrétaire du syndicat confédéré des cheminots. Il était assisté de Léon Caublier qui faisait fonction de trésorier. Bereche fut, pendant de nombreuses années, secrétaire de la section socialiste de la ville. La Fédération socialiste de la Meuse le présenta aux élections cantonales de 1934, 1937 et à une élection partielle (cantonale ?) en janvier 1939 à Commercy.

Il fut l’un des membres fondateurs de l’Union départementale des syndicats Force ouvrière de la Meuse, créée le 18 janvier 1948.

Candidat socialiste SFIO aux élections législatives de novembre 1946 et juin 1951 dans la Meuse, il était secrétaire de section en novembre 1950 faisait partie de la commission exécutive fédérale du Parti socialiste SFIO en mars 1951.

Marié le 29 avril 1922 à Lérouville avec Marie Richalet, il était père de deux enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article777, notice BERECHE Fernand, Maurice (ou BERRECHE Fernand) par Marie-Louise Goergen, Gilles Morin, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 11 mai 2012.

Par Marie-Louise Goergen, Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat. F 7/13674, rapport du 29 novembre 1929. — Arch. de l’OURS, dossier Meuse. — L’Éveil de la Meuse, 1934-1939. — Force ouvrière, 19 février 1948. — DBMOF, tome 18, p. 402. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément