BLANCHARD Joseph, Marie ou BLANCHART Joseph

Né à Nantes (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique) le 23 février 1860 ; mort en 1927 ; militant syndicaliste et socialiste.

Ancien professeur de menuiserie à l’École municipale professionnelle de Nantes, J. Blanchard fut, de 1898 à 1911, secrétaire général de la Bourse du Travail de Nantes (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique). Élu le 21 juin 1898 par 54 voix sur 81 votants. Il succédait à Tulève démissionnaire. Voir Colombe D.

Blanchard assista à un grand nombre de congrès syndicaux ainsi qu’aux congrès généraux des organisations socialistes françaises tenus à Paris, salle Japy en décembre 1899 et salle Wagram en septembre 1900. Il fut présent aux VIIe et VIIIe congrès de la Fédération nationale des Bourses du Travail tenus respectivement à Rennes du 21 au 24 septembre 1898 et à Paris du 5 au 8 septembre 1900. Il fut en outre délégué au VIe congrès national des Chambres syndicales, tenu à Nantes en septembre 1894 — il appartint alors au comité d’organisation de la grève générale (Voir Girard) ; délégué également au XIe congrès national corporatif — 5e de la CGT ; aux XIIe, XVIe et XVIIe congrès tenus respectivement à Paris, septembre 1900, Lyon, septembre 1901, Marseille, octobre 1908 et Toulouse, octobre 1910.

D’après une note du préfet de la Loire-Inférieure en date du 25 juin 1906, Blanchard a exercé « à maintes reprises une influence plutôt heureuse sur la solution de différents conflits entre patrons et ouvriers » ; il a même « conseillé à ceux-ci dans diverses circonstances le calme et la conciliation ». Il entretenait d’ailleurs « des rapports très convenables avec l’administration ».

Il participa du 19 au 21 septembre 1900 à la Bourse du Travail à Paris au Congrès international des Unions des Travailleurs de Transports (considéré comme le 3ème congrès de l’ITF (Fédération Internationale des Travailleurs des Transports)). Joseph Blanchard y représenta la Chambre syndicale des Camionneurs de Nantes.

En 1900, Blanchard était secrétaire-adjoint de la fédération socialiste autonome de Bretagne dont Brunellière était le secrétaire et Allaire le trésorier.

Candidat aux élections législatives de 1902, dans la 2e circonscription de Nantes, Blanchard obtint 2 079 voix (9,5 % des inscrits). En 1905-1906, il fut, avec Allaire et Portais, partisan d’une candidature Millerand aux élections législatives.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article77809, notice BLANCHARD Joseph, Marie ou BLANCHART Joseph , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 26 janvier 2011.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13 567 et F7/13 606. — Comptes rendus des congrès de Japy et de Wagram. — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes II, op. cit., p. 342. — La CGT, op. cit. — Cl. Willard, La Correspondance de Charles Brunellière, socialiste nantais, 1880-1917, Paris, 1968. — Compte rendu du Congrès International des Unions des Travailleurs de Transports, Paris, 1900.

ICONOGRAPHIE : Arch. Nat. F7/13 606, pièce 486, s.d.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément