PRUDHOM Clément

Né le 19 août 1911 à Paris, mort en déportation le 15 octobre 1944 au camp de Dora ; syndicaliste cheminot CFTC.

Militant du syndicat CFTC des cheminots d’Argenteuil (Seine-et-Oise, Val-d’Oise), Clément Prudhom était secrétaire de la commission technique fédérale. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut trois fois condamné par contumace à la peine de mort sous des identités différentes. Arrêté le 11 juillet 1944 sous une fausse identité, celle de Georges Gorre, il fut déporté à Buchenwald, le 15 août 1944 par le dernier train parti de la région parisienne et y mourut. Partant de Pantin, il arriva le 20 à Buchenwald et mourut à Dora le 15 octobre 1944.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7789, notice PRUDHOM Clément, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 juin 2008.

SOURCES : Cinquante ans au service des cheminots, octobre 1970, édition CFTC). — La Fondation pour la Mémoire de la déportation, Le livre mémorial des déportés de France, arrêtés par mesure de répression et dans certains cas par mesure de persécution, 1940-1945, 4 volumes, Editions Tirésias, 2004. — Note de Jean-Pierre Besse.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément