PUGEAT Pierre

Par Yves Lequin

Né à Chambéry (Savoie), le 12 novembre 1876 ; cheminot ; militant syndicaliste et socialiste de la Haute-Savoie.

Chauffeur au dépôt d’Annemasse (Haute-Savoie) au début de 1910, Pugeat était considéré comme l’un des cheminots les plus dangereux en cas de grève. De fait, avec Laurent Baud, il était l’un des principaux organisateurs de la section locale du Syndicat national des travailleurs des chemins de fer (syndicat Guérard) qui, en août, approchait la centaine de militants ; il prit une part très active à la campagne de propagande et d’agitation qui prépara, dans toute la région frontalière, la grève d’octobre 1910 ; il était responsable du personnel de la traction. Après l’échec du mouvement, son influence resta très forte chez les cheminots, et il remplaça Baud comme leader ; à partir de mars 1911, il reconstitua la section effondrée et participa à la campagne de la CGT contre la vie chère.

Militant de la SFIO, il prit, en 1912, une part active aux campagnes pour la paix et fut de ceux qui lancèrent, en 1913, dans la région d’Annemasse, la pétition contre la loi des trois ans ; il était alors président du groupe du syndicat Guérard. Il avait été candidat aux élections municipales et, quand, au début de 1914, la fédération socialiste des Deux-Savoies envisagea une candidature de principe dans chaque circonscription pour les élections législatives, elle pensa désigner Pugeat pour celle d’Annemasse ; mais le projet n’eut pas de suite.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7805, notice PUGEAT Pierre par Yves Lequin, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 29 janvier 2010.

Par Yves Lequin

SOURCES : Arch. Dép. Haute-Savoie, 3 M 100, 6 M et 11 M, non classées.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément