PUITS Émile, Joseph, Chrisostome

Par Roger Pierre

Né le 7 octobre 1885 à Rognac (Bouches-du-Rhône), mort le 24 janvier 1960 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; cheminot ; syndicaliste ; militant socialiste.

Fils d’un instituteur et d’une institutrice privée, Émile Puits, venant de Lyon, s’établit à Portes-lès-Valence vers 1911. En 1919, il y était secrétaire du syndicat des cheminots et membre de la section socialiste. Il fut élu au conseil municipal le 30 novembre 1919.
En mai 1920 Puits dirigea la grève des cheminots à Portes, dont le dépôt était sur le réseau PLM l’un des points névralgiques de la lutte, comptant 397 grévistes sur 450 cheminots syndiqués. Le 7 mai 1920, il fut arrêté au cours d’une réunion sous l’inculpation de voies de faits et entraves à la liberté du travail. Écroué à la maison d’arrêt, le tribunal correctionnel de Valence le condamna, le 14 mai, avec un autre militant syndical, à un an de prison. Cette condamnation fut dénoncée avec force par la Drôme socialiste comme une « erreur judiciaire » et la Ligue des droits de l’homme se saisit de l’affaire. Une fois la grève brisée, le 3 juin, la Cour d’appel de Grenoble (Isère) réduisit à quatre mois la peine d’emprisonnement. Révoqué, Puits ouvrit un petit café-restaurant près de la gare de triage de Portes ; il avait quitté cette localité lors du recensement de 1926.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article7812, notice PUITS Émile, Joseph, Chrisostome par Roger Pierre, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 22 février 2012.

Par Roger Pierre

SOURCES : Arch. Nat. F 22/180. — Arch. Dép. Drôme, 13 M 238, 35 M 237. — La Drôme socialiste, mai 1920. — Le Sud-Est. — Le Journal de Valence, 9 mai et 5 juin 1920. — R. Pierre, Les Origines du syndicalisme et du socialisme dans la Drôme, Éd. sociales, 1973.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément