BOUTAIRE

Par Didier Bigorgne

Ouvrier cordonnier ; syndicaliste ; militant socialiste (FTSF, puis POSR) à Paris.

Boutaire exerçait le métier de cordonnier à Paris. Il milita au groupe d’études sociales du IIè arrondissement. Le 22 septembre 1889, il fut son candidat aux élections législatives : il recueillit 239 voix sur 18988 votants. Après la scission de Châtellerault du 9 octobre 1890, il rejoignit avec son groupe le POSR. Il participa au Xè congrès national qui se tint à Paris du 21 au 29 juin 1891 ; il fut délégué du syndicat des talons Louis XV. De nouveau, il assista au XVè congrès national du POSR à Paris, du 26 septembre au 3 octobre 1897.

Boutaire avait des responsabilités dans la Fédération des cuirs et peaux. Il la représenta au congrès national corporatif de Paris du 12 au 16 juillet 1893 et au 6è congrès de la CGT à Lyon du 23 au 27 septembre 1901. Au congrès des organisations socialistes, salle Wagram en 1900, il était délégué de la chambre syndicale de la cordonnerie parisienne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article78232, notice BOUTAIRE par Didier Bigorgne, version mise en ligne le 19 août 2016, dernière modification le 13 janvier 2022.

Par Didier Bigorgne

Sources : Le Parti Ouvrier, 1890 à 1897.— Comptes rendus des congrès allemanistes et socialistes.— Didier Bigorgne, Les allemanistes (1882-1905). Itinéraires, place et rôle dans le mouvement socialiste français, Thèse de doctorat, Université de Paris 13, 2001

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément