CAMBLONG

Il assista comme délégué au congrès constitutif de la Fédération nationale des syndicats qui se tint à Lyon en octobre 1886. Il y représentait, avec Amouroux, Massot, Pitiot et Puygrech, la chambre syndicale des Chauffeurs-Mécaniciens de Lyon. Il vota avec la majorité révolutionnaire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article78538, notice CAMBLONG , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 26 avril 2021.

SOURCE : Compte rendu du congrès.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément