COLLARD Georges [COLLARD Alfred, Émile, Georges]

Par Justinien Raymond

Né à Troyes (Aube) le 15 juillet 1872 ; ouvrier bonnetier ; militant socialiste de l’Aube.

Georges Collard appartenait à la corporation des rebrousseurs qui a fourni tant de militants syndicalistes et socialistes. Il fut conquis au socialisme par Charles, l’un des trois frères Rozier qui jouèrent un rôle notable dans l’éveil des consciences ouvrières de l’Aube : il fut domicilié chez lui jusqu’en août 1890. Il adhéra à un groupe du POF, fut secrétaire du cercle d’études sociales « La Jeunesse socialiste révolutionnaire troyenne ». À une de ses réunions, le 27 juillet 1890, il engagea ses camarades à s’inscrire à la bibliothèque démocratique et à s’instruire par la lecture.

Ce militant semble avoir été d’une humeur vagabonde. Il fut signalé à Paris en mai 1890. Il tenta en juillet 1890 de créer, à Reims, un cercle d’études sociales. Au début d’août on le signala à Lille. Le 9 août, il fut expulsé de Belgique où il avait incité les mineurs à la grève, et reconduit à la frontière. Il revint à Troyes où son activité semble s’être ralentie sinon avoir cessé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article79224, notice COLLARD Georges [COLLARD Alfred, Émile, Georges] par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 28 décembre 2010.

Par Justinien Raymond

SOURCE : Arch. Dép. Aube, W. 628.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément