CONCHON Gilbert

Par Justinien Raymond

Né le 8 mai 1846 à Saint-Éloy-les-Mines (Puy-de-Dôme) où il mourut ; ouvrier mineur ; premier élu socialiste du Puy-de-Dôme.

Ouvrier mineur à Saint-Éloy, Conchon fut un des militants qui firent de cette ville une petite citadelle socialiste en liaison avec le mouvement de Montluçon et avec l’action de Jean Dormoy. Fondateur de la chambre syndicale des Mineurs, il fut élu délégué à la sécurité par ses camarades. Il organisa, après les conférences de Lafargue et de Guesde, un groupe d’études sociales affilié au POF qui le délégua aux congrès nationaux de 1890 et 1898 et qui le présenta souvent dans les compétitions électorales. En octobre 1890, il avait également assisté comme délégué au IVe congrès corporatif national des syndicats ouvriers tenu à Calais. Conseiller municipal, il fut élu adjoint au maire de Saint-Éloy en 1892. La même année, le 31 juillet, il fut élu conseiller d’arr. du canton de Montaigut-en-Combraille, réélu le 28 juillet 1895, battu le 21 juillet 1901, et en 1904 avec 911 voix.
Quand, en 1900, sous l’influence d’Alexandre Varenne, la fédération socialiste du Puy-de-Dôme quitta le CRC pour entrer dans l’autonomie, le gros du groupe de Saint-Éloy, avec Conchon, maintint son affiliation au POF, quelques-uns seulement formant un comité socialiste adhérant à la fédération autonome. C’est autour de ce noyau majoritaire de Saint-Éloy que se forma, le 3 janvier 1903, la fédération socialiste révolutionnaire reliée au PS de France. À la veille de l’unité de 1905 à laquelle il se ralliera, ce groupe de Saint-Éloy publiait un petit journal, l’Équité.
Le 20 août 1893, aux élections législatives, dans la 2e circonscription de Riom, dite Riom-Montegue, première candidature socialiste à la députation, Conchon recueillit 3 702 voix, les républicains opportunistes conservant le siège. En 1898, il obtint 5 682 voix.
Conchon était devenu un symbole du socialisme dans son département : aussi les socialistes posèrent-ils sa candidature de principe au Sénat en 1907 (il eut 65 voix contre 726 au candidat radical) et le 5 janvier 1909, où il obtint 199 suffrages.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article79291, notice CONCHON Gilbert par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 5 avril 2019.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Arch. Mun. Saint-Éloy-les-Mines. — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes II, op. cit., pp. 455 à 466, passim.

ICONOGRAPHIE : Les Fédérations..., op. cit., p. 455.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément