CORTÈS Louis

Ouvrier typographe ; syndicaliste CGT des Bouches-du-Rhône.

Depuis janvier 1889 au moins, Louis Cortès était secrétaire de la chambre syndicale des ouvriers typographes de Marseille. Il prit part à une réunion régionale des syndicats et groupes corporatifs qui eut lieu du 7 au 14 décembre 1890 à Marseille.

Il assista comme délégué au Ve congrès national des syndicats et groupes corporatifs ouvriers de France tenu à Marseille en septembre 1892. Il y représentait le syndicat des vanniers de Vallabrègues (Gard).

Il représenta l’Union des chambres syndicales ouvrières (UCSO) de Marseille lors du congrès international socialiste en août 1893 à Zurich (Suisse).

Il était également un collaborateur assidu de L’Ouvrier syndiqué, plus particulièrement de 1892 à 1898.

Gérant de l’organe de l’UCSO, il démissionna de toutes ses fonctions en mars 1898.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article79356, notice CORTÈS Louis, version mise en ligne le 12 août 2014, dernière modification le 12 août 2014.

SOURCES : L’Ouvrier syndiqué, organe officiel de l’Union des chambres syndicales ouvrières des Bouches-du-Rhône et de la Bourse du travail de Marseille, janvier 1889, 15 mai 1891, 15 novembre 1892, 15 octobre 1893, 15 juillet, 15 août, 15 octobre 1894, 1er mars, 15 mai 1895, 1er juillet 1897, 15 janvier, 1er avril 1898 (BNF, Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément