CROIZÉ Eugène, Léon

Par Didier Bigorgne, Julien Chuzeville

Né vers 1868 ; boucher ; militant du POSR à Paris.

En 1895, Eugène Croizé était secrétaire du Comité central du XIe arrondissement affilié au Parti ouvrier socialiste révolutionnaire (POSR). Au congrès des organisations socialistes de Paris (salle Japy) en 1899, il fut délégué, avec Edmond Toussaint, sous l’égide du POSR, de la troisième circonscription du XIe arrondissement.

En novembre 1898, E. Croizé signa une pétition dreyfusarde. En septembre 1899, il cosigna une adresse à Alfred Dreyfus, les signataires se déclarant « plus que jamais » convaincus de son innocence.

On retrouva Croizé, en qualité de candidat aux élections municipales de 1904, avec l’étiquette du Parti socialiste de France, dans le XIe arrondissement, quartier Saint-Ambroise. Il recueillit 209 suffrages sur 8624 votants au premier tour de scrutin.

Son fils André Croizé, militant des Jeunesses communistes, mourut en novembre 1921 victime d’un accident d’artillerie au service militaire. Eugène Croizé déclara sur sa tombe que son fils était mort à cause de l’esprit de guerre et du militarisme. En décembre 1921, lors du transfert du cercueil de son fils au cimetière du Père-Lachaise, il le fit recouvrir du drapeau du POSR du XIe arr., qu’il avait conservé.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article79512, notice CROIZÉ Eugène, Léon par Didier Bigorgne, Julien Chuzeville, version mise en ligne le 1er septembre 2016, dernière modification le 13 octobre 2020.

Par Didier Bigorgne, Julien Chuzeville

SOURCES : Le Parti ouvrier, année 1895. — Compte rendu du congrès socialiste. — Didier Bigorgne, Les allemanistes (1882-1905). Itinéraires, place et rôle dans le mouvement socialiste français, Thèse de doctorat, Université de Paris 13, 2001. — L’Aurore, 28 novembre 1898. — Le Siècle, 19 septembre 1899. — L’Humanité, 18 novembre 1921 et 11 décembre 1921.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément