DESCAMPS Désiré

Né le 14 juillet 1865 à Marcq-en-Barœul (Nord) ; militant ouvrier du Nord ; socialiste, de tendance allemaniste.

Désiré Descamps participait en 1885 à La Question sociale, « revue des idées socialistes et du mouvement révolutionnaire » dirigée par Paul Argyriadès.
En 1891, Descamps fut rédacteur en chef de La Revue communiste internationale, éphémère trimestriel, puis de l’hebdomadaire Le Rugissement populaire, « organe indépendant des travailleurs du Nord et du Pas-de-Calais ». En 1891 aussi, il publia la brochure La Journée de huit heures, en 1895 À bas les frontières, et en 1900 L’Alcoolisme et la question sociale.
Il collabora à l’Almanach de la Question sociale (1891-1903) d’Argyriadès, au Parti ouvrier d’Allemane, à une revue bulgare Novo Vremé, et à la Revue socialiste.
Descamps s’opposait violemment à Guesde et aux guesdistes ; cela le conduisit à fréquenter tous ceux qui, comme lui, avaient appartenu au POF, en particulier Deschildre qui écrivit une brochure Le Pilori des traîtres, dans laquelle il attaquait Delory, Ghesquière et d’autres. Descamps accusait Ghesquière d’être anarchiste, en précisant qu’il en avait la preuve : l’affaire remontait à novembre 1883, au moment de la tentative d’assassinat contre Jules Ferry (cf. Le Progrès du Nord, 10-11 décembre 1883).
Descamps, qui n’aimait pas les anarchistes et qui ne les fréquentait que pour lutter plus efficacement contre le POF, fut plutôt de tendance allemaniste. Il entretint une correspondance avec Hamon et eut des relations suivies avec Henri Dupont, réfugié en Angleterre en 1897, avec qui il rédigea la brochure Dynamite et Anarchie (cf. rapport du commissaire spécial du 22 février 1897).
En janvier 1898, il signa la première pétition dreyfusarde (en tant que « Désiré Descamps, publiciste »).
Descamps a publié de nombreux articles et brochures.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article79996, notice DESCAMPS Désiré, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 14 avril 2022.

SOURCES : Arch. Dép. Nord, M. 154/98. — L’Aurore, 21 janvier 1898, p. 2. — Notes de Julien Chuzeville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément