BERGERON Jean

Par Roger Pierre

Né à Valence (Drôme) en 1892 ; mort à Lyon en août 1977 ; marié, père de deux enfants ; cheminot à Valence ; militant socialiste, puis communiste.

Ancien combattant 1914-1918, décoré de la croix de guerre, Jean Bergeron adhéra au Parti socialiste. En 1930, il était trésorier de la section de Valence et membre du bureau fédéral, et dans les fonctions de secrétaire adjoint ou de secrétaire administratif il participa dès lors à la direction de la Fédération SFIO de la Drôme. Mais se tenant à l’écart des controverses et des luttes de tendances, il s’attacha plus particulièrement aux questions sportives dont il était en quelque sorte le spécialiste pour son parti ; dès la parution de l’hebdomadaire fédéral La Volonté socialiste, en 1930, il en rédigea la chronique sportive ; il fut le président et l’animateur des Sports populaires valentinois, et l’un des membres les plus actifs du comité Drôme-Ardèche de la FSGT.
Son épouse, Lucienne Bergeron, fille d’instituteur, milita au groupe des Femmes socialistes de Valence. Leur fils Jacques, à l’âge de dix-neuf ans, entra à l’automne de 1943 dans un groupe de résistance armée et participa à des actions contre les voies ferrées de la région. Lors de l’attaque du Vercors par les Allemands, au cours de l’héroïque tentative de défense du tunnel de Saillans (Drôme), il fut grièvement blessé puis achevé, le 21 juillet 1944.
Après la Libération, Jean Bergeron prit sa retraite à Valence et y adhéra au Parti communiste dont il fut l’un des représentants au conseil municipal jusqu’à l’abolition de la représentation proportionnelle ; Lucienne Bergeron présida l’organisation drômoise de l’Union des femmes françaises.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article800, notice BERGERON Jean par Roger Pierre, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 12 décembre 2011.

Par Roger Pierre

SOURCES : Arch. Dép. Drôme, 35 M 360. — La Volonté socialiste, 1930-1939. — La Voix Populaire, 10 février 1945.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément