DRAMAS Paul [Vincent, Paul]

Par Justinien Raymond, Julien Chuzeville

Né le 10 janvier 1869 à Mâcon (Saône-et-Loire) ; étudiant socialiste à Lyon, puis journaliste à Paris.

Fils d’un commerçant lyonnais très aisé, Paul Dramas commença des études de droit au cours desquelles il adhéra au socialisme (1888). Il écrivait en 1891 dans le journal L’Action. En difficulté avec sa famille, il gagna la capitale où il vécut de journalisme à L’Ère nouvelle (voir Diamandy), au Peuple, de Lyon, au Socialiste, à La Petite République. Il était en 1892 un des dirigeants de l’Agglomération parisienne du POF. En 1895, il participa à la revue La Jeunesse socialiste, qui paraissait à Toulouse et reprenait le sous-titre de L’Ère nouvelle : « revue mensuelle de socialisme scientifique ».

De 1895 à 1897, il fut secrétaire de rédaction du Réveil du Nord. Il fut délégué au congrès national du POF en 1897. Il participa au début de l’année 1899 à la création de la revue Le Mouvement socialiste.

Délégué du Tarn au congrès de la salle Japy (1899), il s’y prononça en faveur de la participation ministérielle. Au congrès de la salle Wagram (1900) il représentait le Cercle d’études politiques et économiques de Sari-di-Porto-Vecchio (Corse) et, avec Degay, les Indépendants de Pila-Canale.

Selon Claude Willard, il quitta le POF au moment de l’affaire Millerand ; mais Dramas était dreyfusard dès 1898, et il semble plutôt que sa rupture avec le POF soit une conséquence de ses désaccords avec la direction du parti sur l’Affaire Dreyfus.
Dramas écrivit par la suite dans La Revue socialiste.

Pendant la Première Guerre mondiale, il dirigeait la publication de L’Éclaireur de l’Est à Reims (Marne). Il en était toujours secrétaire de rédaction en 1921. D’après un rapport de police, il était alors adhérent du Parti communiste.

Il se maria le 14 novembre 1929 à Paris (IIe arr.) avec Jeanne, Anaïs Renoux.

Paul Dramas se confond probablement avec le « P. Dramas » qui traduisit en 1901 avec D. Soskice l’ouvrage Essais sur l’histoire de la civilisation russe, de P. Milioukov, publié chez Giard et Brière avec une préface de Lucien Herr.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article80192, notice DRAMAS Paul [Vincent, Paul] par Justinien Raymond, Julien Chuzeville, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 23 novembre 2022.

Par Justinien Raymond, Julien Chuzeville

SOURCES : Arch. Nat., 19940440/320 (dossiers Dramas Paul et « Dramasse dit Marcel »). — Arch. Saône-et-Loire, fiche matricule, classe 1889, n° 173. — Comptes rendus des congrès. — Cl. Willard, Les Guesdistes, op. cit., p. 621. — « Héros du journalisme », La Petite République, 19 avril 1917, p. 1. — État civil de Saône-et-Loire et de Paris.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément