GÉLY Armand

Ouvrier agricole à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) où il s’était établi vers 1906, A. Gély fut, avant 1914, secrétaire du puissant groupe socialiste, le plus important de la fédération des Pyrénées-Orientales. Au sein de cette dernière, il fut un des plus fermes soutiens de Lucien Deslinières.
Mobilisé (classe 92) et soldat du 322e territorial, il fut réformé (broncho-pneumonie). Après le congrès de Tours, il resta au sein de la « vieille maison ». Son fils, Fernand, né en 1901, adhéra dès avant 1914 aux Jeunesses socialistes de Rivesaltes. Zimmerwaldien, il soutint en 1920 la majorité du PS favorable à la IIIe Internationale et adhéra de ce fait au PCF où il milite encore aujourd’hui, à Perpignan.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article80754, notice GÉLY Armand , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 16 novembre 2021.

SOURCES : Le Socialiste des Pyrénées-Orientales (divers articles 1906-1914). — Témoignages de Fernand Gély, fils d’Armand et de Émile Dardenne, secrétaire de la section communiste de Rivesaltes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément