GEEROOMS Camille

Ouvrier mouleur au Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; syndicaliste révolutionnaire.

Il assista comme délégué au XVIe congrès national corporatif — 10e de la CGT — et à la 3e conférence des Bourses du Travail tenus à Marseille du 5 au 12 octobre 1908. Il y représentait le syndicat des charpentiers du Havre et divers autres syndicats de cette ville. Il assista également au XVIIe congrès, Toulouse octobre 1910 — il s’y prononça pour les Fédérations d’industrie, cf. p. 122 — et au XVIIIe congrès, Le Havre septembre 1912, où il représentait divers syndicats du Havre.

Gérooms était un actif militant syndicaliste du Havre et, dès 1910, au moment de l’affaire Durand (voir Jules Durand) — peut-être auparavant déjà — il était secrétaire général de la Bourse du Travail — Voir Chauvin. H. Vallin lui succéda en 1912. Gérooms était un collaborateur de la Vie ouvrière de Monatte.

Un certain Geerooms fut délégué au congrès du POF à Roubaix en 1901. Il est peu probable qu’il y ait identité ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article80817, notice GEEROOMS Camille, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 28 décembre 2019.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13 567 et F7/13 619. — Comptes rendus des congrès. — Patrick Rannou, Un anarchiste et un syndicaliste du Havre : l’affaire Durand, Parus, Éditions CNT, 2010.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément