GIRAUD Eugénie

Par Claude Pennetier

Couturière ; syndicaliste CGT de l’Habillement et du Cher ; anarchiste.

Secrétaire, depuis septembre 1905 au moins, de la chambre syndicale des ouvriers et ouvrières de la Couture de la ville de Bourges, Eugénie Giraud était, en 1906, vice-présidente du conseil d’administration de la Bourse du Travail de Bourges (Cher), dont Achille Légeret était président et Pierre Hervier secrétaire. Elle était proche des libertaires.

Elle effectua, le 21 octobre 1905, une conférence à Auxerre (Yonne) à laquelle près de 1.500 personnes y assistèrent et à la suite de laquelle un syndicat de l’Habillement fut créé dans cette ville.

À l’été 1925, avec notamment Céline Lambin, Louis Grandjean, Jacquet, Louis Giraudon et Georges Belin entre autres, elle fut membre du comité d’initiative pour la défense du camarade Armand Borderie, condamné à 8 mois de prison à la suite d’une conférence anticléricale tenue à Limoges.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article80891, notice GIRAUD Eugénie par Claude Pennetier, version mise en ligne le 15 septembre 2016, dernière modification le 4 janvier 2020.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Nat. F7/13 567 et F7/13 600. — L’Ouvrier de l’Habillement, organe de la Fédération nationale d’Industrie [CGT] des travailleurs de l’Habillement de France et des Colonies, septembre, octobre 1905, mars 1906 (BNF Gallica). — L’Insurgé, Paris, n° 14, 8 août 1925. — Notes de Louis Botella et de Marianne Enckell.

Version imprimable Signaler un complément