RIGAILL René, Joseph, Edmond

Par Yves Lequin

Né le 23 décembre 1892 à Saint-Hippolyte (Pyrénées-Orientales) ; attaché à la direction du contrôle du Service de l’exploitation des chemins de fer ; secrétaire adjoint de la Fédération des Travaux publics ; militant socialiste.

René Rigaill devint en janvier 1925 secrétaire de rédaction de La Tribune des Fonctionnaires, organe de la Fédération générale des fonctionnaires dont il fut secrétaire adjoint de janvier 1928 à 1931. Ingénieur technique de 2e classe, il était attaché depuis 1926 à la direction du contrôle du Service de l’exploitation des chemins de fer. Le 15 décembre 1929, il était devenu secrétaire général du syndicat des adjoints techniques des Ponts et Chaussées et, le 1er décembre 1930, secrétaire adjoint de la Fédération des Travaux publics. Après avoir abandonné le secrétariat, il continua de siéger à la commission administrative de la Fédération générale des fonctionnaires jusqu’au congrès d’avril 1938.
René Rigaill militait également à la 10e section de la Fédération de la Seine du Parti socialiste SFIO. À l’automne 1938, il fut de ceux qui, inquiets de la montée de l’influence communiste dans la CGT réunifiée, soutinrent la motion patronnée par Syndicats, à la veille du congrès confédéral de Nantes.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8108, notice RIGAILL René, Joseph, Edmond par Yves Lequin, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 24 mars 2012.

Par Yves Lequin

SOURCES : Arch. PPo. 306. — D. Stephany, Le personnel de la CGT de 1936 à 1939, op. cit. Le Travailleur parisien, 1936-1938.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément