GRATTARD

Par Maurice Moissonnier

Apprêteur sur étoffes, militant syndicaliste révolutionnaire, Grattard fut délégué par sa chambre syndicale au congrès constitutif de la Fédération nationale des syndicats (Lyon 11-16 octobre 1886) ; il se proposait de présenter un rapport (qu’il ne put prononcer, faute de temps) de tour moralisant et messianique : « Tant que le salariat existera, l’homme sera astreint ou forcé de vendre son intelligence, sa force, son travail, et la femme par-dessus tout, son corps (...). Il faut que la France ouvrière et fédérée se tienne prête à marcher en 1889 à la conquête de la société égalitaire au cri de : À bas les capitalistes ! Vive la Révolution sociale ! »
Voir Bigex et Goyard (et non Goyat).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article81117, notice GRATTARD par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 5 décembre 2022.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, 10 M congrès. — Compte rendu du congrès de 1886.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément