HENRIOT Hubert

Ouvrier allumettier ; syndicaliste CGT et militant anarchiste de la Seine [Seine-Saint-Denis].

Hubert Henriot assista comme délégué au XIVe congrès national corporatif — 8e de la CGT — et à la conférence des Bourses du Travail tenus à Bourges du 12 au 20 septembre 1904. Il y représentait la fédération des Allumettiers dont il fut un des dirigeants — Voir E. Deroy Il se déclara « nettement hostile » à la représentation proportionnelle (cf. c. rendu, pp. 154-155). Il assista également au XVe congrès, Amiens, octobre 1906, comme représentant de divers syndicats d’allumettiers. Il y signa l’ordre du jour syndicaliste révolutionnaire présenté par Victor Griffuelhes.
Hubert Henriot mourut jeune de la tuberculose.

Voir également sa notice comme militant anarchiste Hubert Henriot.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article81452, notice HENRIOT Hubert, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 26 mars 2020.

SOURCES : Comptes rendus des congrès. — La CGT, op. cit., p. 316. — Arch. Jacques Faure, ancien secrétaire général de la Fédération FO des Tabacs et Allumettes, reversées au Centre d’histoire sociale des mondes contemporains par sa fille Claudie Faure en mars 2020. — Notes de Louis Botella.

ICONOGRAPHIE : Encyclopédie du Mouvement syndicaliste, Paris, 1912 (Bibl. Nat. 8° R 26 254).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément