JANTET Charles

Par Maurice Moissonnier

Né le 6 août 1825 à Poncin (Ain). Socialiste lyonnais de tendance modérée.

Ancien conseiller municipal radical de Lyon, le docteur Jantet, non réélu aux élections du 9 janvier 1881, fonda en juin le Cercle d’études sociales du 4e arr. (6, place de la Croix-Rousse, à Lyon).
Déjà membre de l’Alliance des radicaux-socialistes du Rhône, il se proclamait socialiste, mais il repoussait la révolution violente. Il avait néanmoins participé aux activités de la commission d’amnistie plénière qui, en mai 1880, avait présenté la candidature de Blanqui à la Croix-Rousse.
En fait, le docteur Jantet fut surtout hostile aux guesdistes : on le vit bien lorsqu’en août 1881 une première crise secoua le cercle et aboutit à l’éviction des membres guesdistes du parti ouvrier : Brugnot, Gabriel Farjat et Julien. Par contre, jusqu’en 1883, Jantet et ses amis cohabitèrent avec des éléments blanquistes ce qui amena le cercle à adopter souvent des positions avancées : conférence avec Paule Mink, protestation contre l’intervention en Égypte (31 juillet 1882), contre le travail des enfants dans les manufactures, contre la loi Dufaure frappant l’Internationale et contre la condamnation des anarchistes lyonnais (27 janvier 1883).
En mars 1883, le cercle revendiquait encore la révision constitutionnelle et, sans condamner formellement le projet de loi sur les syndicats, protestait contre les restrictions qu’il apportait au droit total d’association. En avril une deuxième crise mit fin à la collaboration avec les blanquistes. Ceux-ci refusèrent un programme « ultra radical » présenté par Jantet, et ce dernier, pour venir à bout de leur opposition, emporta les archives, le cachet et la clé de la salle de réunion et prétendit obtenir, avec l’aide de la justice, le remboursement d’une créance, ce qui conduisait à la liquidation financière du cercle.
Le 3 mai 1883, les blanquistes répliquèrent : après avoir pénétré avec effraction dans les locaux, ils déposèrent l’ancienne administration du cercle et la remplacèrent par leurs partisans. Mais Jantet eut le dernier mot : le 4 juin, les biens du cercle furent saisis, et le 14, un arrêté préfectoral prononça la dissolution. Le « Cercle d’Égalité » que les blanquistes et quelques radicaux créèrent le 20 septembre 1883 fut également dissous, deux mois plus tard, sur décision préfectorale.
Les luttes qui opposaient les amis de Jantet aux socialistes ne prirent pas fin pour autant. Si, le 10 juin 1883, au congrès de l’Arbresle convoqué pour unifier les forces républicaines de la région lyonnaise, l’Alliance des radicaux-socialistes (avec Jantet) combattit aux côtés des collectivistes et des anarchistes les républicains radicaux, éléments modérés à base rurale, deux ans plus tard, le 1er mars 1885, au congrès de Neuville, il en allait autrement. Il s’agissait alors d’élaborer un programme minimum commun aux forces démocratiques et l’« Union des travailleurs socialistes » qui rassemblait guesdistes et blanquistes réussit à imposer l’essentiel de ses conceptions, en dépit de la violente opposition des éléments radicaux-socialistes dont Jantet était l’un des dirigeants.
Au même moment le Cercle des études sociales du 4e arr. était reconstitué par Jantet, non loin de l’ancien local, au 3 de la place de la Croix-Rousse : ses préoccupations étaient beaucoup moins révolutionnaires que celles du précédent : ainsi, le 5 décembre 1885, une séance entière était-elle consacrée à l’étude des moyens destinés à permettre aux tisseurs de devenir colonisateurs en Algérie...
Par la suite, Jantet devint un animateur du comité républicain socialiste du 1er arr. et, le 2 février 1889, il se proclamait boulangiste « seul parti, en ce moment, que doivent suivre les socialistes ».
— Appartinrent au Cercle d’études sociales du 4e arr. de Lyon : Allard J., Barboux B., Bardet F., Baresse F., Carrel J. père, Carrel J. fils, Chatelain M., Deloche A., Deschamps J., Farjat Ad., Granotier B., Montessuy C., Montrion Ant., Mony Ch., Mony N., Morel F., Morel J.-L., Morel J.-P., Morel P., Piot Cl., Piot J., Poitrasson B., Prost J.-P., Testa J.
— Appartinrent au Cercle d’Égalité : Baresse F., Bertholet Eug., Brès N., Caire Ch., Cambin J.-P., Farjat Ad., Murillon N., Rondy J.-M., Santhonax J.-F., Sérignat P.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article81685, notice JANTET Charles par Maurice Moissonnier, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 27 novembre 2022.

Par Maurice Moissonnier

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, 4 M 826 et 10 M congrès.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément