JEAN Lucien (Dieudonné Lucien, dit)

Né le 20 mai 1870, L. Dieudonné perdit son père à l’âge de seize ans et entra alors comme auxiliaire à la préfecture de la Seine. Il travailla par la suite comme dessinateur à l’annexe de l’avenue Victoria

De santé très fragile, Lucien Jean, écrivain apprécié, n’eut le temps de publier, à compte d’auteur, qu’un petit livre Dans le jardin, tiré à 200 exemplaires et deux minces plaquettes Un vieil homme et Souvenirs de l’hôpital. Il collabora à de nombreuses revues d’avant-garde et fonda Aujourd’hui qui n’eut que quatre numéros (15 avril-août 1902).

Georges Valois, qui fut son ami, a réuni après sa mort quelques-uns de ses meilleurs écrits dans un ouvrage paru en 1910 et intitulé Parmi les hommes. Lucien Jean exerça une grande influence sur Ch.-L. Philippe qui le prit à deux reprises pour modèle : pour son Louis Buisson dans Bubu de Montparnasse et pour son Lucien Teyssèdre dans Croquignole.

Mais Lucien Jean fut aussi et tout à la fois un militant de tendances libertaires et, en 1904, le fondateur du syndicat CGT des employés municipaux avec Émile Janvion et Charles-Louis Philippe qui, comme lui, était en parallèle écrivain.

Il mourut le 1er juin 1908, laissant deux enfants, Jean et Lucienne. Lorsque sa femme mourut le 25 novembre 1930, après une vie de privations, elle était la proie d’une sorte de délire de la persécution et elle avait détruit souvenirs et notes laissés par son mari.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article81711, notice JEAN Lucien (Dieudonné Lucien, dit), version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 5 décembre 2022.

ŒUVRE ET BIBLIOGRAPHIE : Voir ci-dessus, et L. Lanoizelée, op. cit.

SOURCES : La Révolution prolétarienne, août-septembre 1952, note de Pierre Monatte. — L. Lanoizelée, Lucien Jean, préface de H. Poulaille, 1952, 80 p. — notes de Guillaume Davranche.

ICONOGRAPHIE : L. Lanoizelée, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément