JENNEQUIN Jules

Par Justinien Raymond

Né vers 1865, avocat au Havre (Seine-Inférieure, Seine-Maritime), Jules Jennequin y créa en 1894 le groupe de l’Union socialiste, affilié au POF, à ses débuts. Il n’adhérait plus à ce parti quand Jennequin le représenta au congrès de Paris, salle Japy (1899) et salle Wagram (1900). Pendant une douzaine d’années, Jennequin défendit les militants ouvriers poursuivis, puis il abandonna le socialisme après 1900 et fut élu conseiller municipal du Havre en 1908 sous l’étiquette « union des comités républicains ». Il remplit les fonctions de quatrième adjoint au maire. Il fut réélu conseiller municipal en 1912. En 1919, placé 2e position sur la liste d’union républicaine qui fut battue au second tour par une liste d’union entre les radicaux et les socialistes conduite par Léon Meyer, il ne fut pas réélu.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article81729, notice JENNEQUIN Jules par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 3 janvier 2016.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Comptes rendus des congrès de Japy et de Wagram. — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes II, op. cit., p. 587. — Le Journal de RouenLe Petit Havre.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément