JOLLIT Maurice

Par Didier Bigorgne, Julien Chuzeville

Étudiant en lettres ; militant du POSR à Paris.

En 1898, Maurice Jollit était étudiant à Paris et militant des Jeunesses socialistes révolutionnaires internationalistes. Il écrivait dans Le Réveil du Quartier Latin, organe étudiant. Dreyfusard, il fut arrêté en juillet 1898 pour s’être opposé aux « bandes antisémites ».

En 1900, Maurice Jollit occupait le poste de secrétaire général de l’Union fédérative des Jeunesses socialistes révolutionnaires du POSR. La même année, il devint délégué suppléant du POSR au Comité général.

Au congrès des organisations socialistes de Paris qui se tint salle Wagram en septembre 1900, Jollit représenta, sous l’égide du POSR, « La Jeunesse socialiste révolutionnaire » du XVe arrondissement de Paris.

En 1906, il était militant du Parti socialiste SFIO à Malakoff.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article81749, notice JOLLIT Maurice par Didier Bigorgne, Julien Chuzeville, version mise en ligne le 18 octobre 2016, dernière modification le 13 novembre 2021.

Par Didier Bigorgne, Julien Chuzeville

SOURCES : L’Aurore, 19 et 21 juillet 1898. — Le Parti ouvrier, années 1900 et 1901. — L’Humanité, 28 et 29 avril 1906, 20 octobre 1906. — Compte rendu du congrès. — Didier Bigorgne, Les allemanistes (1882-1905). Itinéraires, place et rôle dans le mouvement socialiste français, Thèse de doctorat, Université de Paris 13, 2001.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément