LABAY Léopold, Louis, [dit Louis LABAY]

Par Jean-Jacques Doré

Né le 22 octobre 1875 au Havre (Seine-Inférieure,Seine-Maritime) ; employé de commerce puis docker du Havre ; trésorier de l’Union locale CGT du Havre de 1910 à 1912.

Fils d’un cheminot et d’une couturière, Louis Labay, employé de commerce, effectua son service militaire en Algérie de novembre 1897 à novembre 1899. De retour au Havre, il travailla comme docker sur le port du Havre où il se maria le 29 novembre 1901 avec Hélène Boirard. Ils habitaient 21 rue de la Gare en 1912.

Membre du bureau du syndicat CGT des Dockers du Havre, il fut élu trésorier adjoint de l’Union locale à l’issue de son congrès tenu le 21 novembre 1909. Le bureau était composé d’Adrien Briollet (secrétaire), Carpentier (secrétaire adjoint), Michel (trésorier) et Louis Labay (trésorier adjoint).

Réélu fin 1910 et fin 1911, il fut au cœur d’un tour pendable. Le secrétaire général de l’UL Cornille Geeroms fut accusé en septembre 1912, d’avoir profité de l’ivrognerie du trésorier Labay pour détourner des fonds. Tous deux furent contraints de démissionner.

Inscrit sur la liste des antimilitaristes en 1911, le commissaire avait rédigé un jugement somme toute fondé : "Labay est un ivrogne qui fait peu de propagande".

Mobilisé en août 1914, Louis Labay fut décoré de la Croix de guerre en 1917.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article81875, notice LABAY Léopold, Louis, [dit Louis LABAY] par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 30 mai 2020, dernière modification le 17 décembre 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Nat., F7/13 567 et F7/13 619. — La Voix du Peuple, 4 décembre 1909. — Arch. Dép. Seine-Maritime 4 MP 2156 Antimilitaristes réservistes, 10 MP 1405, 2 Z 157, Registre matricule militaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément