LALLEMAND

Cordonnier à son propre compte au 72 rue d’Oberkampf (Paris, XIe arr.), il fut candidat de la FTS dans le quartier Saint-Amboise en 1890 où il obtint 7,87 % des voix.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article82020, notice LALLEMAND , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 30 mars 2010.

SOURCE : Michel Offerlé, Les socialistes et Paris, 1881-1900. Des communards aux conseillers municipaux, thèse de doctorat d’État en science politique, Paris 1, 1979.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément