ROGER Fernand, Octave

Par Claude Pennetier

Né le 16 mars 1902 à Châteauroux (Indre), mort le 9 octobre 1982 à Paris (XVIIIe arr.) ; cheminot, révoqué après la grève de 1920 ; syndicaliste et communiste de l’Indre ; conseiller municipal de Châteauroux.

Fernand Roger était le fils d’un cordonnier et d’une ménagère. Il fut révoqué de la compagnie Paris-Orléans après la grève des cheminots de mai 1920. Il travailla pendant plusieurs années comme ouvrier dans une usine de chaussures avant d’être réintégré aux chemins de fer.

Militant communiste, trésorier du rayon de Châteauroux en 1935, il fut candidat aux élections municipales de mai 1929 et de mai 1935, ainsi qu’au conseil général dans le canton de Levroux en octobre 1934.

Il fut élu conseiller municipal communiste de Châteauroux en avril 1945 sur la liste d’Union patriotique républicaine et antifasciste, en 8e position. Réélu en 1947 (9e position) et 1953, il échoua en 1959 et 1965. Il était membre de l’Office départemental des Anciens combattants.

Il fut secrétaire du syndicat CGT des cheminots de la ville de 1945 à 1952.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8219, notice ROGER Fernand, Octave par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 29 mars 2012.

Par Claude Pennetier

SOURCES : L’Émancipateur, 1934-1935.— Renseignements fournis par la mairie de Châteauroux.— État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément