ROLIN Jacques

Par Pierre Vincent

Né le 23 novembre 1943 à Montmorillon (Vienne) ; responsable du collectif national Administratifs CGT (1984-1989) ; trésorier de la Fédération CGT des cheminots (1989-1998) ; membre de la commission exécutive fédérale (1986-1998).

Jacques Rolin arrêta ses études en 1961, puis apprit le métier de tourneur-fraiseur tout en travaillant dans une petite entreprise de mécanique de précision à Poitiers (Vienne). Après son service militaire, il fut embauché le 22 juillet 1964 à l’atelier-magasin Voie et Bâtiments de Nanterre comme tourneur-fraiseur. Commença alors une valse de mutations suite à des fermetures d’établissement ou des transferts d’activité.
Ainsi, en décembre 1969, l’atelier de Nanterre ayant fermé, il fut muté d’office au Service électrique et signalisation (SES) de Nanterre. En janvier 1971, il se retrouva à la gestion des stocks informatisée à la gare de Paris-Nord comme opérateur-pupitreur, service qui fut ensuite transféré au 116ter, rue de Saussure. Avec la réforme des structures en 1972, son service fut rattaché à la direction de l’Équipement.
Dans la même période, sa carrière bifurqua. Maître ouvrier en janvier 1968, il réussit le concours d’employé stagiaire en 1972 et retourna au magasin SES de La Folie-Nanterre, puis continua à changer de résidence au gré des évolutions de structures.
Il adhéra à la CGT en mars 1966 et, dans la foulée de ses diverses affectations, occupa des fonctions représentatives. Il devint membre du collectif national des Administratifs et Services communs en mai 1975, puis en fut le secrétaire de 1984 à 1989. Il fut en outre administrateur et trésorier de l’AGECIF.
De décembre 1989 à décembre 1998, il fut responsable de la trésorerie de la Fédération CGT des cheminots. Il fut de 1986 à 1998 membre de la commission exécutive fédérale.
Adhérent du Parti communiste à partir de juin 1974, il fut conseiller municipal de 1977 à 1989, élu sur une liste d’union de la gauche à Verneuil-sur-Seine (Yvelines).
Marié avec un professeur des écoles, Jacques Rolin est père d’un fils, cheminot aux Invalides, et d’une fille, professeur de lettres classiques.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8238, notice ROLIN Jacques par Pierre Vincent, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 25 décembre 2011.

Par Pierre Vincent

SOURCES : Arch. Fédération CGT des cheminots. — La Tribune des cheminots, 1980. — Notes de Jean-Pierre Bonnet. — Renseignements communiqués par le militant.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément