BERNARD Émile [cheminot]

Par Pierre Vincent

Né le 25 mai 1909, mort le 16 mai 1974 ; chauffeur puis mécanicien ; secrétaire du syndicat CGT de Saint-Étienne (Loire) à la Libération ; militant communiste.

Entré en 1925 au PLM comme chauffeur puis mécanicien, Émile Bernard devint secrétaire suite à un accident du travail. Il fut à l’origine de la création du Cercle des cheminots de Saint-Étienne (Loire). Secrétaire de la Fédération sportive et gymnique du travail (FSGT), il créa une équipe de football.

En 1939, il fut arrêté avec seize autres militants au cours d’une réunion intersyndicale dans la banlieue de Saint-Étienne. Le 10 mai 1940, le tribunal militaire de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) le condamna à trois ans de prison. À peine libéré, il fut recherché par la police de Vichy pour être déporté comme responsable d’un triangle à Clermont-Ferrand.

À la Libération, il réintégra la SNCF et devint secrétaire du syndicat CGT de Saint-Étienne. Il fut l’un des organisateurs des grèves de 1947.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article824, notice BERNARD Émile [cheminot] par Pierre Vincent, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 21 janvier 2022.

Par Pierre Vincent

SOURCE : Notes de Pierre Vincent.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable