LELOIR Henri, Charles

Par Justinien Raymond

Né le 29 décembre 1868 à Lille (Nord) ; militant socialiste de Meurthe-et-Moselle.

Comptable à la verrerie d’art Gallé à Nancy où il collabora en 1893 à la fondation de l’union socialiste, Leloir prôna l’entente avec le comité socialiste révisionniste. Il fit des conférences sur le socialisme international. Il avait fondé un Cercle sténographique qui donnait des cours gratuits sous l’égide de la municipalité. Mais, mal vu par cette dernière à cause de ses opinions politiques, il dut s’écarter et il fonda alors un autre cours gratuit concurrent dont les animateurs étaient surtout socialistes (1894).
Le 30 juin 1895, Leloir reçut Millerand et J. Guesde pour une grande conférence, la veille de la visite de Casimir-Périer à Nancy. Peu après, il reçut la visite de Gérault-Richard et il fut accusé de s’embourgeoiser par un camarade qu’il avait lui-même accusé de mouchardage. Il semble avoir quitté le groupe socialiste en 1895.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article82443, notice LELOIR Henri, Charles par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 12 septembre 2020.

Par Justinien Raymond

ŒUVRE : Il a collaboré à La Volonté du Peuple, journal lillois de Descamp.

SOURCE : Arch. Dép. Meurthe-et-Moselle, 4 M.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément