LOMBARD

Par Justinien Raymond

Mort le 8 mai 1902 à Saint-Pierre (Martinique) ; professeur ; militant socialiste dans la Vienne.

Professeur de philosophie au collège de Châtellerault (Vienne), Lombard fut un des membres fondateurs du groupe d’Études sociales, adhérent du Parti ouvrier en 1880, et, à dater de 1882, de la FTSF.

Il était l’orateur et le conférencier du parti socialiste châtelleraudais formé surtout d’ouvriers du bâtiment et de la Manufacture d’armes. En 1881, dans l’arr. de Châtellerault, il soutint activement aux élections législatives la candidature socialiste d’Émile Massard qui attira sur les militants locaux les attaques de la presse adverse et les représailles du patronat.

Lombard fut mis à l’index par l’administration et, en 1884, envoyé à la Martinique où il mourut sous l’éruption volcanique de la montagne Pelée qui endeuilla l’île.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article82720, notice LOMBARD par Justinien Raymond, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 2 mai 2021.

Par Justinien Raymond

SOURCES : Arch. Dép. Vienne, série M 4. — Hubert-Rouger, Les Fédérations socialistes III, op. cit., p. 90.

ICONOGRAPHIE : Hubert-Rouger, op. cit., p. 92.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément