LUDMANN Louis

Militant syndicaliste et socialiste de la Meurthe-et-Moselle.

Militant syndicaliste et secrétaire de la Fédération USR (Union socialiste révolutionnaire) de Meurthe-et-Moselle, Louis Ludmann refusa les pourparlers en vue de l’unité proposés par le PSF de Nancy en 1905.
Gérant du Syndicaliste en 1906, il semble avoir été, à cette époque, le responsable du syndicat des métallurgistes de Jarville (Meurthe-et-Moselle).

Il appartint à l’Association internationale antimilitariste (AIA) — Voir François Mariatte.
Dans Le Libertaire du 1er juin 1919, Louis Ludmann signait un article appelant à l’unité des révolutionnaires opposés au parlementarisme.

Son nom est parfois écrit par erreur Ludman.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article82789, notice LUDMANN Louis, version mise en ligne le 22 mai 2017, dernière modification le 24 décembre 2020.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13 567 et F7/13 608. — Le Syndicaliste, 10-24 novembre 1906. — Hubert Rouger in Encyclopédie socialiste, syndicale et coopérative de l’Internationale ouvrière, Editions Aristide Quillet, Paris, 1913 et 1921 (BNF Gallica). — L’Humanité, 23 juin 1905. — Notes de Louis Botella et de Julien Chuzeville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément