ROUGEUX Michel

Par Louis Botella, Jean-Louis Ponnavoy

Né le 16 novembre 1920 à Chalindrey (Haute-Marne), mort le 16 juillet 2013 à Is-sur-Tille (Côte-d’Or) ; contrôleur au service de la Traction ; secrétaire du syndicat FO des cheminots de Lons-le-Saunier (Jura) ; secrétaire du secteur de Dijon de la Fédération FO des cheminots (1955-1958 au moins) ; membre des Jeunesses socialistes puis sympathisant de la SFIO et du Parti socialiste.

Contrôleur du traitement intégral Armand pour les locomotives au dépôt de Lons-le-Saunier, Michel Rougeux fut élu en mai 1952 à Lyon membre suppléant du conseil national de la Fédération FO des cheminots. Il fut reconduit dans ses fonctions en mai 1954 à Toulouse. Il assuma également les tâches de secrétaire du syndicat de Lons-le-Saunier, de représentant syndical Force ouvrière au comité mixte professionnel Matériel et Traction du réseau Sud-Est et de délégué du personnel de la catégorie 63.
Muté ou promu au poste de commandement Exploitation et Traction de Dijon (Côte-d’Or), il succéda le 19 juin 1955 à Charles Bouillot au poste de secrétaire général du secteur de Dijon.
En juin 1956 à Mulhouse, il devint membre titulaire du conseil national de sa fédération. Ce mandat fut renouvelé en avril 1958 à Nevers, en mai 1961 à Gannat (Allier) et probablement en mai 1964 à Clermont-Ferrand.
Il participa en juin 1967 à Issy-les-Moulineaux (Seine) au congrès de sa fédération.
Dans une lettre adressée le 19 décembre 1981 à François Mitterrand, président de la République, Michel Rougeux indiqua qu’il fut membre à partir de 1935 des Jeunesses socialistes mais il n’adhéra pas, par la suite, ni à la SFIO ni au Parti socialiste qui lui succéda, tout en restant un fervent sympathisant de ces deux partis.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8308, notice ROUGEUX Michel par Louis Botella, Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 8 novembre 2015.

Par Louis Botella, Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Le Rail syndicaliste, 1958-1967. — Le Cheminot du Sud-Est FO, 1955-1957. — Lettre de Michel Rougeux à François Mitterand (document transmis par Georges Baudin). — Notes de Marie-Louise Goergen. — Louis Botella, FO chez les cheminots..., op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément