MARTINI Joseph

Par Louis Botella

Ouvrier cordonnier ; syndicaliste CGT des Cuirs et Peaux et des Alpes-Maritimes.

Depuis 1892 au moins, Joseph Martini assumait la fonction de président de la chambre syndicale des ouvriers cordonniers de la ville de Nice. Mais lors de l’assemblée générale tenue le 10 février 1902, il fut mis en minorité au sein de son syndicat et remplacé par Jacques Zunino, qui assumait en mars 1896 la fonction de secrétaire de cette chambre.

Selon une note de police, en date du 13 juillet 1902, Joseph Martini "fut en butte à un complot initié par Jacques Zunino", qualifié dans cette note d’ancien cordonnier et de "socialiste révolutionnaire".

Joseph Martini représentait les Bourses du Travail de Laval (Mayenne), de Niort (Deux-Sèvres) et de Nice au IXe congrès de la Fédération nationale des Bourses du Travail de France et des colonies tenu à Nice du 17 au 21 septembre 1901.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article83130, notice MARTINI Joseph par Louis Botella, version mise en ligne le 8 mai 2015, dernière modification le 8 mai 2015.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Dép. Alpes-Maritimes, 10 M 0057. — Compte rendu de congrès.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément