MAURIN Charles

Né le 1er avril 1856 au Puy-en-Velay (Haute-Loire), mort le 19 juin 1914 à Grasse (Alpes-Maritimes). Artiste peintre, libertaire.

Entre 1899 et 1912, cet artiste donna plusieurs dessins pour illustrer les Temps Nouveaux de Jean Grave. Il dessina également la couverture de la brochure de Kropotkine, L’Idée révolutionnaire dans la Révolution, publication des Temps Nouveaux, n° 64.
En 1875, il obtient le Prix Crozatier qui lui permit de venir à Paris étudier aux Beaux-Arts puis à l’Académie Julian (où il enseigna ensuite). Il exposa au Salon des Artistes Français et devient membre de la Société en 1883. Ami de Toulouse-Lautrec, ce dernier fit sa première exposition particulière avec lui en 1893.
Il puisait son inspiration des artistes japonais, révolutionna la technique de l’eau-forte, et réalisa également des bois-gravés, notamment le portrait de Ravachol entre les montants de la guillotine. Il collabora à La Revue Blanche dirigée par Fénéon et initia Félix Vallotton à la gravure et à l’anarchisme.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article83238, notice MAURIN Charles, version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 10 avril 2020.

SOURCES : A. Dardel, L’Étude des dessins dans les journaux anarchistes de 1895 à 1914, mémoire de maîtrise, Sorbonne, 1970. — Correspondance, fonds Jean Grave, déposé à l’IFHS (lettres de Maurin à Grave, 1912-1913). — Ephéméride anarchiste.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément