ROUSSEL Charles, Oscar, Auguste

Par Yves Le Maner

Né le 22 août 1906 à Calais (Pas-de-Calais), mort le 27 novembre 1987 à Paris (XVIIIe arr.) ; cheminot ; militant communiste.

L’Enchaîné, 17 avril 1936.
Communiqué par David Noël.

Charles Roussel était le fils d’un chauffeur.
Il était aide-ajusteur à la Compagnie des chemins de fer du Nord, au dépôt de sa ville natale. Il adhéra au Parti communiste à la fin des années vingt et accéda rapidement à la direction du rayon de Calais dont il fut le secrétaire avant de céder la place à Félix Cadras, à un moment où les effectifs étaient tombés à un niveau très bas.

Charles Roussel fut candidat du PC aux élections législatives de 1932 dans la 2e circonscription de Saint-Omer et recueillit 391 voix sur 17 005 inscrits. En 1936, il obtint 801 voix sur 17 261 inscrits. Il se présenta au conseil d’arrondissement de 1937 (canton d’Ardres). En 1936, il fonda un syndicat CGT des ouvriers agricoles du Calaisis et en resta le secrétaire jusqu’en 1939. Élu conseiller municipal de Calais en 1935, Charles Roussel fut destitué de son mandat en 1940.
Il fut interné et déporté de 1942 à 1945. Révoqué à l’issue des grèves de 1947, il était en 1950 responsable du comité de défense de l’Humanité à Paris (XVIIIe arr.) dans le quartier La Chapelle-Goutte d’Or.

Il s’était marié à Calais le 4 juin 1927 avec Raimonde, Paulette Lemaire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article8338, notice ROUSSEL Charles, Oscar, Auguste par Yves Le Maner, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 17 août 2021.

Par Yves Le Maner

L’Enchaîné, 17 avril 1936.
Communiqué par David Noël.

SOURCES : Arch. Dép. Pas-de-Calais, M 179, 182, 5099, 5221 et 5304.— Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément