MEUNIER Paul

Par Louis Botella

Né le 26 mai 1865 à Issoudun (Indre) ; parcheminier ; syndicaliste CGT des Cuirs et Peaux et de l’Indre.

Fils de Pierre et de Catherine Luquereau, Paul Meunier était parcheminier. Lors de sa création le 30 juillet 1895, il fut élu président de l’Union syndicale de l’Industrie similaire des Cuirs et Peaux d’Issoudun. En décembre 1904, il était membre du bureau de cette union. Mais en juillet 1908, il fut signalé comme étant à nouveau son président. En janvier 1922, il était encore à la tête de son syndicat devenu l’Union syndicale des ouvriers sur Cuirs et Peaux d’Issoudun.

Au plan interprofessionnel, il fut élu ou réélu, le 21 mai 1897, président de l’Union des syndicats ouvriers de la ville d’Issoudun. Depuis avril 1907 au moins, il était le secrétaire général de la Bourse du travail de sa ville natale. Cette bourse fut fondée le 18 juillet 1904. En 1911, il assumait la fonction de secrétaire adjoint. En décembre 1924, il fut signalé comme étant à nouveau son secrétaire général.

Paul Meunier appartenait à la Fédération socialiste autonome.

Il se confond sans doute avec Meunier qui assista comme délégué au XVe congrès national corporatif — 9e de la CGT — et à la conférence des Bourses du Travail tenus à Amiens du 8 au 16 octobre 1906 et y représenta les ouvriers sur cuirs et peaux d’Issoudun.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article83395, notice MEUNIER Paul par Louis Botella, version mise en ligne le 1er novembre 2015, dernière modification le 1er novembre 2015.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. Nat. F7/13 567 et F7/13 604. — Compte rendu du congrès d’Amiens.— Arch. Dép. Indre, M 6612, M 6644, M 6659. — Etat civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément