MILLET Raymond

Par Jean-Jacques Doré

Né le 11 juillet 1884 à Caen (Calvados) ; camionneur puis docker sur le port du Havre (Seine-Inférieure,Seine-Maritime) ; secrétaire de la Bourse du Travail du Havre en 1906, secrétaire adjoint des Dockers du Havre en 1920 et 1921.

Membre du bureau du syndicat des camionneurs du Havre de 1904 à 1906, Raymond Millet assista comme délégué au XIVe congrès national corporatif — 8e de la CGT — et à la conférence des Bourses du Travail tenus à Bourges du 12 au 20 septembre 1904. Il y représentait le syndicat des camionneurs du Havre.

Devenu docker puis successeur d’Ernest Laville au secrétariat de la Bourse du Travail du Havre en 1906, il se vit confier la gérance de Vérités, nouveau mensuel de la Fédération des syndicats du Havre (future Union locale) qui paraîtra jusqu’en 1939.

Mobilisé en 1914, grièvement blessé, amputé de la jambe droite, il fut décoré de la médaille militaire et de la croix de guerre.

En 1919, Millet, élu secrétaire adjoint permanent (Louis François était secrétaire) du syndicat des Dockers du Havre jouait un rôle plutôt modérateur, souligné par le commissaire spécial qui le qualifiait de "socialiste réformiste, ennemi du désordre et orateur médiocre". Réélu en 1920, il fut délégué au congrès confédéral de la CGT à Orléans, puis au congrès de l’Union départementale à Elbeuf ; dans les deux cas il s’abstint alors qu’il avait mandat de soutenir les motions minoritaires. Le 20 octobre 1920, alors que des voix s’élevaient pour réclamer sa démission, il ne reçut qu’un blâme après l’intervention de Louis François. En fin de compte, il choisit de démissionner le 15 décembre 1920.

Le 7 janvier 1921, Louis François fit voter en sa faveur une subvention de 700 frs., arguant que son amputation ne lui permettait pas de retrouver un emploi. Millet continua pourtant à siéger à la commission administrative des Ouvriers du port et fut délégué au congrès confédéral de Lille du 25 au 30 juillet 1921.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article83488, notice MILLET Raymond par Jean-Jacques Doré, version mise en ligne le 7 juin 2020, dernière modification le 21 mai 2020.

Par Jean-Jacques Doré

SOURCES : Arch. Dép. Seine-Maritime Rapports sur les dockers du Havre non classés, 10 MP 1408 Bureaux syndicaux 1918-1919, 2 Z 182.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément